Saint Odon, abbé saint Aldegrin, moine

Fêté le 19 novembre


Odon, né vers 879 dans le Maine, d'abord orienté vers le métier des armes, se tourne ensuite vers l'état religieux et devient chanoine de Saint-Martin de Tours ; il s'y adonne aux études, qu'il perfectionne à Paris.
Aspirant à une vie plus austère, il arrive vers 909 à Baume où l'a précédé Aldegrin ; muni de cent livres, il y dirige l'école monastique.
L’œuvre réformatrice de Bernon et d'Odon n'est pourtant pas sans provoquer des remous dans la communauté.
Après la mort de Bernon (927), Odon lui succède à la tête de Cluny, qui déjà s'agrandit.
Il meurt en 942 ; il mérite de figurer parmi les grands moines d'Occident.

Aldegrin, d'abord soldat, partage les aspirations d'Odon vers la vie monastique ; sa recherche le conduit à Baume, où l'accueille l'abbé Bernon.
Il y fait venir Odon, puis se retire dans un ermitage à quelque distance du monastère ; un lieu-dit de Baume conserve son souvenir

Extrait du Propre du diocèse de Saint-Claude

   
   

   
OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet