Message de bienvenue de Solange Bousset

En ce jour où Saint-Claude accueille dans la joie des amis venant de diverses régions, d’Alsace en particulier, nous sommes nombreux aussi dans cette assemblée, à être des jurassiens ordinaires, des chrétiens ordinaires… ordinaires, oui, mais heureux … parce que nous recevons l’évêque qui nous est donné, comme un beau cadeau.

Alors je voudrais me faire l’interprète de tous ces jurassiens, ces chrétiens ordinaires, pour vous dire Père combien nous sommes heureux de vous accueillir.
Le 22 juillet, alors que dans une morosité ambiante, l’été peinait à s’imposer, l’annonce de votre nomination nous a ensoleillés.
C’est vrai, il a fallu attendre trois mois avant que vous nous rejoigniez officiellement en ce jour.


Parallèlement à toutes les responsabilités que vous avez continué d’assumer à Strasbourg, ces trois mois de gestation, vous les avez mis à profit pour découvrir notre terre, sa diversité, ses réalités.
On a pu le vérifier hier lors de votre passage à la récollection des équipes d’animation paroissiale.
Ici, comme partout en France, l’Eglise n’est ni triomphante ni conquérante. La population du Jura vieillit…. celle de nos assemblées paroissiales encore bien davantage… mais avec votre arrivée, ça va un peu s’améliorer, la moyenne d’âge va baisser, avec vous, le plus jeune évêque titulaire de France.

Notre diocèse aussi est ordinaire… mais il a une réelle vitalité, grâce à la générosité et la disponibilité des prêtres, trop peu nombreux c’est vrai, et des laïcs de plus en plus nombreux à s’engager.
Engagement au sein des équipes d’animation paroissiale où ils sont un peu plus de 400, au niveau de la catéchèse, de la pastorale de la santé, des équipes funérailles, de la liturgie, dans les mouvements… tous ces chrétiens font vivre aussi l’Eglise du Jura… une Eglise qui n’échappe pas aux crises de croissance aux turbulences, mais qui finalement est plutôt en bonne santé.

Arrivant du prestigieux diocèse de Strasbourg, le Jura peut vous paraître bien modeste… mais à regarder le parcours des deux évêques qui vous ont précédés, et que j’ai plaisir à saluer, on peut vous prédire un grand destin : archevêque, par exemple…!
Apparemment, nous sommes doués pour les former ; c’est notre spécialité… mais, je ne voudrais surtout pas donner de mauvaises idées à Mgr le Nonce apostolique à qui je me permets de dire « Merci pour le cadeau… mais s’il vous plait, laissez-le nous quelques années !»

OK

Agenda diocésain

Voir tous les évènements...

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet