De 1742 à 1948

Recherches effectuées par M. Julien Roux-Champion, que nous remercions vivement


Mgr Joseph MEALLET DE FARGUES
Evêque de Saint-Claude, de 1742 à 1785
Nommé le 28 juin 1742 – Sacré le 30 août 1742 – Installé le 21 octobre 1742.
Né au château de Fargues, à Vitrac (Cantal) le 26 juillet 1708. Mort à Saint-Claude le 17 mars 1785. Inhumé en la crypte de la cathédrale de Saint-Claude le 9 avril 1789.

Mgr Jean-Baptiste DE CHABOT
Evêque de Saint-Claude de 1785 à 1790 inclus
Nommé le 27 avril1789, sacré par Mgr de Guignier, archevêque de Paris, le 2 août 1785, installé le 6 septembre 1785.
Né à Magny-Brézay (Haute-Vienne) le 20 février 1740. Décédé à Paris (11, rue de Picpus) le 28 avril 1819. Inhumé le 30 avril 1819 au cimetière de Picpus.
Le 12 février 1791, il quitte Saint-Claude et gagne discrètement la Suisse. L’évêché de Saint-Claude est déclaré vacant depuis le 30 décembre 1790. Revenu en France en 1800, il réside à Nice de 1800 à 1802. Sera évêque de Mende de mai 1802 à juin 1804 (démissionne). Chanoine de Saint-Denis (Seine) le 21 mars 1806 à sa mort.

Mgr François-Xavier MOÏSE
Evêque constitutionnel de 1791 à 1801
Nommé le 3 mars 1791, sacré le 10 avril 1791 en l’église Saint-Roch de Paris, installé le 14 mai 1791. Il démissionne après la signature du Concordat, en juillet 1801 (il avait été arrêté et emprisonné à Lons-le-Saunier en 1794. En 1791, il avait prêté serment à la Constitution Civile du Clergé.
Né à Les Gras (Doubs), le 12 décembre 172. Décédé à Morteau le 17 février 1813. Inhumé au cimetière des Gras.

Du 16 juillet 1801 au 4 juillet 1821, l’évêché de Saint-Claude fut rattaché à l’archevêché de Besançon. Les deux archevêques de Besançon ayant administré le diocèse supprimé de Saint-Claude, de 1801 à 1821, furent Mgr Claude LECOZ (de 1803 à 1815) et Mgr Gabriel COURTOIS de PRESSIGNY (du 31 octobre 1819 au 31 octobre 1823).
Entre le 3 mai 1815 et le 30 octobre 1819, l’intérim fut assumé par le chanoine DURAND (1743-1820), vicaire capitulaire.

Le diocèse de Saint-Claude est rétabli le 31 octobre 1822 par une bulle de Sa Sainteté le Pape Pie VII en date du 6 octobre 1822.


Mgr Antoine Jacques DE CHAMONT
Evêque de Saint-Claude de 1823 à 1851
Nommé évêque le 13 janvier 1823, sacré le 13 juillet 1823, installé le 31 juillet 1823.
Né à Bulgnéville (Vosges) le 25 juillet 1767. Décédé à Saint-Claude le 28 mai 1851). Inhumé le 4 juin 1851 en la crypte de la cathédrale de Saint-Claude.

Mgr Jean-Pierre MABILE
Evêque de Saint-Claude de 1851 à 1858
Nommé évêque en juillet 1851, sacré le 11 novembre 1851 à Montauban (Tarn-et-Garonne), installé le 26 novembre à Saint-Claude. Nommé ensuite évêque de Versailles par décret impérial en date du 30 janvier 1858.
Né à Rurey (Doubs) le 20 septembre 1800. Décédé à Rome, à l’hôpital San Giovanni, le 8 mai 1877. Au moment de son décès, Mgr Mabile était évêque de Versailles depuis le 30 janvier 1858 ; son corps fut ramené à Versailles. Après les funérailles célébrées en la cathédrale, il fut inhumé en la crypte de la cathédrale de Versailles le 16 mai 1877...

Mgr Charles Jean FILLION
Evêque de Saint-Claude de 1858 à janvier 1862
Nommé évêque de Saint-Claude le 30 janvier 1858 par décret impérial, sacré au Mans le 16 mai 1858, installé à Saint-Claude le 3 juin 1858. Nommé évêque du Mans par décret impérial en date du 14 janvier 1862.
Né à Saint-Denis-d’Anjou (Mayenne) le 1er mai 1817. Décédé au Mans (Sarthe) le 28 juillet 1874.

Mgr Louis-Anne NOGRET
Evêque de Saint-Claude de 1862 à 1879
Nommé évêque de Saint-Claude le 14 janvier 1862, sacré le 30 juin 1862 à Tours par Mgr Gaubert, archevêque de Tours, installé le 8 juillet 1862 à Saint-Claude.
Né à Josselin (Morbihan) le 6 octobre 1798. Décédé à Poligny le 8 janvier 1884. Inhumé le 11 janvier 1884 à Poligny.
Mgr Nogret avait donné sa démission d’évêque de Saint-Claude en 1879, laquelle démission fut acceptée par Jules Grévy, président de la République, le 30 janvier 1880.
Peu de jours après, Mgr Nogret quittait Saint-Claude et venait se fixer à Poligny. Mgr Nogret était en fonction à Saint-Claude lors de la Guerre de 1870 et l’avènement de la III° République.

Mgr César MARPOT
Evêque de Saint-Claude de 1880 à 1898
Nommé évêque de Saint-Claude le 30 janvier 1880, sacré en l’église d’Arbois le 18 avril 1880, installé à Saint-Claude le 11 mai 1880.
Né à Sainte-Agnès (Jura) le 7 novembre 1827, décédé à Saint-Claude le 7 janvier 1898, inhumé à Saint-Claude le 10 janvier 1898.

Mgr François-Alexandre MAILLET
Evêque de Saint-Claude de 1898 à 1925
Nommé évêque de Saint-Claude le 28 mars 1898, sacré à Dijon (cathédrale Sainte Bénigne) le 29 juin 1898, installé à Saint-Claude en juillet 1898.
Né à Bourges (Cher) le 12 janvier 1854. Décédé à Saint-Claude le 1er novembre 1925.
Mgr Maillet était en fonction à Saint-Claude à l’époque de la Loi de Séparation et durant la Guerre de 1914-1918.

Irénée-Rambert FAURE
Evêque de Saint-Claude de 1926 à 1948
Nommé évêque de Saint-Claude le 12 mars 1926, sacré le 27 mai 1926 par Mgr Maurice, archevêque de Lyon, dans la Cathédrale Saint-Jean à Lyon, installé le 1er juin 1926.
Né dans la Loire le 11 décembre 1872. Décédé à Vaux-sur-Poligny le 27 mai 1948. Inhumé en la cathédrale de Saint-Claude le 5 juin 1948.
A la date du 5 novembre 1930, l’évêché de Saint-Claude fut transféré à Lons-le-Saunier et, à partir de novembre 1930, les évêques de Saint-Claude vinrent résider au chef-lieu du Jura. Mgr Faure fut le premier évêque de Saint-Claude à venir résider à Lons-le-Saunier. Evêque de Saint-Claude de 1926 à 1948, Mgr Faure était en fonction durant la Seconde Guerre Mondiale.











OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet