Pèlerinage des pères de famille

C’est à l’église Saint-Nithier de Clairvaux-les-Lacs que les pères de famille se sont retrouvés le samedi 21 mars dernier pour leur pèlerinage à saint Joseph.

Au début de la messe, présidée par Monseigneur Jordy entouré des Pères Outré et Chauvin, les pères de famille sont venus déposer au pied de l’autel une image, un texte ou une statuette qui les relient à saint Joseph.

    
Photos © Bertane Poitou

Dans son homélie, après avoir souligné que c’était avec un léger décalage par rapport à la date "officielle" de la fête de saint Joseph (19 mars) que se déroulait ce pèlerinage, Monseigneur a proposé aux nombreux fidèles présents une méditation sur la paternité de saint Joseph et sur son actualité pour les baptisés aujourd’hui.

Rappelant que nous ne savons que peu de choses sur celui que Jean-Paul II appelle "le gardien du Rédempteur", Monseigneur Jordy a souligné qu’en revanche le rôle de saint Joseph fut essentiel. Il a été un vrai père pour Jésus, même s’il n’était pas son géniteur. Cette paternité s’est exprimée à travers deux dimensions qui ont été vitales pour Jésus : 

         - Saint Joseph lui a donné son statut juridique et social dans le monde juif d’il y a 2 000 ans où cette reconnaissance passait par le père. Plus encore, en lui donnant son nom, tel que l’ange lui révèle en songe, saint Joseph authentifie Jésus, lui donne sa place dans la société et le monde et permet à l’Incarnation d’aller jusqu’au bout de ses conséquences.

          - Saint Joseph est aussi le vrai père de Jésus parce qu’il a été celui qui en a eu le souci et l’a protégé que ce soit à Bethléem ou en le soustrayant à la folie meurtrière d’Hérode pendant la fuite en Egypte. Il le protègera en lui apprenant un métier, lui transmettant ainsi la capacité de vivre dans le monde dans lequel il est.

Saint Joseph est alors un modèle pour chaque baptisé. Nous avons tous à nous mettre à son école. Comme lui, nous avons mission de faire en sorte que Jésus ait une place dans la société. Comme lui, nous avons mission d’être les gardiens, les protecteurs de nos frères et sœurs en qui Jésus est vivant, plus particulièrement les plus faibles les plus fragiles.






En conclusion de son homélie, Monseigneur Jordy a invité les fidèles à contempler l’un des vitraux du chœur de l’église où saint Joseph met un genou à terre pour rejoindre Jésus enfant. Saint Joseph fait acte d’humilité, de modestie et accepte de mourir à lui-même. A sa suite, nous nous pouvons nous préparer, en mourant à nous-même dans le service des autres, à entrer en paix dans le temps du passage vers Dieu par la « bonne mort » dont saint Joseph est le patron.








A la fin de la messe, les pères de famille présents sont venus dans le chœur pour recevoir la bénédiction de Monseigneur Jordy. 








Ils se sont ensuite retrouvés pour un repas partagé avant un temps d’enseignement par notre évêque qui leur était tout spécialement destiné.

 Bertane Poitou

OK

Agenda diocésain

Voir tous les évènements...

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet