Au sujet du geste de paix

Depuis le synode des évêques à Rome en 2005 au sujet de l’eucharistie, la question du geste de paix et de sa place dans notre liturgie a été posée. Le pape Benoît XVI a alors chargé la congrégation pour le culte divin de consulter les évêques du monde entier et d’apporter des précisions théologiques. Les conclusions ont été publiées pour la pentecôte 2014 avec l’approbation du pape François.

Dans le rite romain (que nous pratiquons dans le Jura depuis quatre siècles environ), le geste de paix manifeste la paix que donne Jésus au jour de sa résurrection : « la paix soit avec vous » (Jean 20,19.21) et qui irrigue l’Église. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’est pas associé à Matthieu 5,23 comme cela est le cas dans d’autres traditions : « quand tu présentes ton offrande à l’autel, […] va d’abord te réconcilier avec ton frère ». Le geste de paix sera donc maintenu juste avant la communion pour signifier que la paix que donne Jésus, mort et ressuscité pour nous, est en lien direct avec la communion eucharistique. La paix que Jésus donne conduit à la communion avec Dieu et avec l’Église : « pour que ta volonté s’accomplisse, donne-lui toujours cette paix. »

Nous sommes invités à accueillir cette paix et à la donner de manière sobre et sincère pour que la fluidité de la liturgie ne soit pas cassée. Les liturgies monastiques en sont une belle illustration.

Il nous est ainsi rappelé que ce rite n’est pas prévu pour être fait à chaque messe, qu’un chant pour la paix doit être proscrit, que le prêtre ne doit pas quitter l’autel à ce moment et que l’objectif n’est pas de serrer la main au plus grand nombre !

Si les évêques nous invitent à plus de sobriété c’est une chance pour l’authenticité non seulement liturgique mais aussi relationnelle !

 P. Patrick Gorce

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet