Samedi 23 décembre

Mais délivre-nous du mal

Dieu qui est notre Père est un Dieu Sauveur, qui sauve et qui libère : il a donc le pouvoir de nous libérer du mal. C'est la grande certitude du psalmiste qui s’écrie si souvent face à ceux qui l'oppriment : "Libère-moi, Seigneur, dans ton amour !" (Ps 6,5, voir Ps 7,2 ; 140,2).
La libération des libérations est celle du mal, des œuvres du Malin, qui se traduisent toujours par la violence, la souffrance, la mort.

Oui, sur la scène du monde, nous reconnaissons la présence du Malin : et s'il faut croire à l’existence de Dieu, il n'est nul besoin de croire au diable ; il suffit de le reconnaître à l’œuvre dans notre vie. Sa présence efficace tente, séduit et opprime ceux qui accueillent ses suggestions. Il est "comme un lion rugissant qui rôde, cherchant qui dévorer" (1 P 5,8). Voilà pourquoi se lève l’invocation lancinante : "Libère-nous du Malin et de son action !" Notre prière s'enracine, ici encore, dans celle de Jésus : voilà notre consolation et notre force.

C'est lui en effet qui avait prié : "Père, je ne te demande pas de les enlever du monde, mais de les garder du Malin" (Jn 17,15). 
Oui, Jésus combat avec nous contre le démon ; c'est lui qui lutte en nous ! Jésus est descendu jusqu’aux enfers, là où Satan frappe avec le plus de force, pour nous embrasser et introduire notre cri dans sa propre prière au Père. À la suite du Christ et avec lui, nous pouvons alors, nous aussi, nous défaire du mal, par la prière et la persévérance, maintenant déjà et pour la vie éternelle !

Enzo Bianchi - Hors-Série n°3 de la revue Tabga - 2007

OK

Agenda diocésain

Voir tous les évènements...

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet