Richard Coeur de Lion

Richard Cœur de Lion
Georges Minois
Perrin, 2017, 404 pages


Pour appréhender le rôle et la personnalité de Richard Cœur de Lion en cette fin du XII° siècle occidental, Georges Minois retrace les grandes étapes d’un règne court mais qui ne fut pas sans éclat. La première partie de l’ouvrage est en grande partie consacrée au roi Henri II, père de Richard, qui à l’époque fut probablement le plus puissant souverain d’Occident, roi impérieux et très capable. Richard succédant à son père Henri, il devient à son tour un puissant souverain, roi d’Angleterre, duc de Normandie et d’Aquitaine, comte de Poitiers, d’Anjou et du Maine. Richard est bien moins souverain d’Angleterre que possesseur d’un empire dont les principaux territoires couvrent tout l’ouest de la France. Richard a peu visité l’Angleterre, il vit la majeure partie du temps en France, parle français et ainsi de suite, en bon Plantagenêt qu’il est. Orgueilleux et habile, Richard Cœur de Lion laissera le souvenir d’un preux chevalier, roi très chrétien, grand batailleur et terreur des musulmans. Au total, résume Georges Minois, « sa vie, courte, « pleine de bruit et de fureur », a été comme une tornade, qui a laissé plus de traces dans l’imaginaire collectif que dans l’évolution historique. »

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet