16 juin - 1914, la France responsable ?

1914, la France responsable ?
Bertrand Blandin
L’Artilleur, 2016, 359 pages


Si Bertrand Blandin a pris le soin d’ajouter un point d’interrogation, la lecture de son livre, au final, lève le doute. Pour ce professeur d’histoire, c’est clair : la France, à force de mener un jeu trouble, porte une responsabilité majeure dans le déclenchement de la guerre civile européenne de 1914-1918. A la fin d’un raisonnement solidement étayé, la conclusion de Bertrand Blandin apparaît, sans appel : « Le 30 juillet 1914, la Russie et la France ont entraîné le monde dans une catastrophe sans précédent, alors que les intérêts vitaux des deux pays n’étaient nullement menacés. » (p. 277) Encore plus troublant, l’escamotage de documents, le retard mis par l’ambassadeur de France à Moscou à donner des informations et le trucage de dépêches cruciales (p. 306) n’ont qu’un but : « effacer des livres d’histoire la responsabilité de la France et de son allié la Russie. » On ne sort pas indemne de la lecture d’un tel livre qui fait planer le doute sur tout ce que l’on a appris depuis les petites classes.

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet