La cause des vaches

La cause des vaches
Christian Laborde
Editions du Rocher, 2016, 143 pages



Si Christian Laborde s’en prend à ce qu’il appelle les « robots de l’agro » (l’agro-business), c’est en poète qu’il le fait.
La cause des vaches est un livre de poète, un livre qui célèbre à l’envie la campagne qui sent le foin coupé, le tintement des cloches des vaches dans les prés, le solo des grillons, l’odeur laissée par la pluie après une période de sec… La cause des vaches est un hymne à la campagne, à la ruralité la plus profonde, c’est un cri du cœur consacré à la défense du droit des animaux. Ce beau texte, un tantinet nostalgique, nous renvoie à l’époque où les cours des fermes sentaient la paille fraîchement coupée et où les vaches portaient un nom, pas un numéro. Les vaches n’ont rien de sacré, disent les tenants de l’agro-business. Si ! répond Christian Laborde. La preuve, c’est qu’enfant il a vu « Monsieur le curé bénir le bétail dans les fermes et leur parler du paradis » (p. 59) Ah, j’oubliais ! Le motif, le point de départ du livre – et le cri de colère de l’auteur ! -, c’est la ferme des mille vaches, cette ferme-usine dans laquelle les animaux ne voient jamais la lumière du jour.

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet