Rendez-vous avec… le P. Daniel Lagnien

Pas facile de faire vivre l’Eglise en ces temps troublés. Et pourtant, à Clairvaux, on s’y essaye de bien des manières.

Comment vivez-vous personnellement ces temps de couvre-feux et de confinement ?

Comme beaucoup le confinement me pèse. Malgré tout, on a pu organiser de petites rencontres, en prenant toutes les précautions possibles, par exemple une rencontre du Service de l’Evangile auprès des Malades (merci à Marie-Pierre Boichud et à Régine Racine !) le 24 mars. Quelques jours plus tôt, un petit groupe s'est réuni autour du livret diocésain. Des paroissiens nous offrent un repas tout préparé que je prends chez Armand, une fois par semaine. Autre geste généreux : un couple nous apporte un repas de temps en temps. Je célèbre de nombreux enterrements, rencontre des couples pour préparer des baptêmes, accompagne une nouvelle catéchumène. Pendant la Semaine Sainte, j'ai donné la communion à des malades.

Et la vie paroissiale ? Comment faire vivre un doyenné et des paroisses lorsque beaucoup de projets ne sont plus possibles ?

 Ici, à Clairvaux, nous avons la chance d'avoir de belles célébrations et un peu de monde le dimanche. Ce qui manque, ce sont les enfants et les jeunes. Une innovation : chaque semaine est envoyée une feuille intitulée Le lien du catho-confiné au Pays des lacs, initiative d'un membre de l'EAP. Je dois donner à chaque fois l'éditorial. On a programmé une brève réunion de l’EAP courant avril pour préparer la venue de notre évêque, le dimanche 2 mai. Trois jeunes seront confirmés à Orgelet pour la Pentecôte. Quant à la nouvelle équipe MCR que le P. Armand Athias a lancée, elle n’a eu l’occasion de se réunir qu’une seule fois.  

Certains sont étonnés par le dynamisme qu’affiche le doyenné de Clairvaux. Comment l’expliquer ?

Dans son retour de la visite pastorale qu’il a effectuée dans notre doyenné au début 2019, Mgr Jordy nous avait dit avoir apprécié la qualité de la préparation. Celle-ci a permis de rencontrer une grande diversité de réalités locales. Il a constaté une belle activé touristique et des gens qui aiment leur Eglise. Plus d’une centaine de personnes est engagée pour faire vivre ce petit doyenné qui a eu, il est vrai, de vaillants pasteurs, comme les pères Jean-Marie et Grégoire N’Dione, du diocèse de Thiès. Les Haltes nocturnes, les expositions annuelles dans l’église de Clairvaux, l'équipe SEM, les rencontres avec le groupe Foi et Lumière, les célébrations œcuméniques, les repas fraternels à Noël, les équipes liturgiques, l'accueil d'une famille du Kosovo dans l'ancienne cure, etc… Tout cela, bien que modeste, nous encourage à" faire église ".


Propos recueillis par Pierre Compagnon

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet