Une vérité contestée

Une vérité contestée
Hans Küng
Le Cerf, 2010, 731 pages



Le deuxième tome des Mémoires du théologien suisse Hans Küng introduit à un moment clé de l’histoire de l’Eglise contemporaine, moment qui va de la fin du concile Vatican II (1965) à l’élection de Jean Paul II. Entre les deux, le magistère essuie la contestation née de la publication de l’encyclique
Humanae Vitae et de Mai 1968. Le livre narre l’histoire du combat mené par Küng contre Rome à partir de son livre Infaillible ? Une interpellation. Küng mène une controverse sans fin avec la Congrégation pour la doctrine de la foi au sujet de la primauté romaine. Mais cette histoire de coups portés et reçus est infiniment moins intéressante que la mise à nu d’une personnalité à peine entrevue dans le volume précédent. D’un côté, H. Küng paraît entêté, sûr de lui, présomptueux. De l’autre, la puissance de travail, l’intelligence et l’érudition du théologien de Tübingen semblent sans limites. Une vérité contestée se veut quand même un livre d’espérance. Hans Küng souhaite rester fidèle à une Eglise à laquelle il demeure « toujours lié comme prêtre, pasteur et savant. » (p. 688). 

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet