Eugénie et Louise

Rencontre avec Eugénie et Louise, néophytes.

Eugénie a 18 ans, Louise 17 ans. La première est en classe de terminale au Lycée Sainte-Marie, la seconde en classe de Première au lycée Jean Michel. Elles ont été baptisées lors de la Vigile Pascale à l’église des Cordeliers de Lons-le-Saunier. Elles sont maintenant ce que la tradition de l’Eglise appelle des néophytes, c’est-à-dire des « nouvelles pousses ». En effet, par la grâce du  baptême, elles ont reçu l’Esprit Saint pour que la foi grandisse toujours plus en elles. Nous les avons rencontrées quelques jours avant la célébration et elles ont, l’une et l’autre répondu à nos questions.

Comment est venu chez vous ce souhait d’être baptisée ?

Eugénie : Ma famille n’est pas pratiquante mais j’ai fait une partie de mes études dans une école anglicane en Angleterre où j’avais déjà entendu parler de Jésus. Puis, alors que j’étais en classe de 2nde, un ami du lycée m’a proposé de venir avec le groupe des jeunes au pèlerinage diocésain à Lourdes. J’ai accepté mais plutôt dans l’idée de passer un bon moment avec des amis, sans plus. Et puis, c’est difficile à expliquer, sur place j’ai senti quelque chose d’assez fort, une chaleur, une présence alors que je me posais des questions. En réalité, je crois que je suis tombée amoureuse de Jésus ! J’en ai parlé au Père Patrick Gorce. Ensuite, j’ai rejoint le groupe des jeunes qui se retrouvent aux Samedis de Saint-Dé et tout s’est enchaîné avec la préparation au baptême ;

Louise : J’ai un grand frère qui comme moi n’est pas baptisé. Mes parents se sont séparés et ma maman a eu deux enfants qui eux ont été baptisés. En classe de 4ème, j’ai rejoint les scouts, pensant que ce n’était pas catholique. Mais je faisais tout comme eux. Plus tard, j’ai parlé du baptême à ma maman alors qu’elle inscrivait mon demi-frère au catéchisme. J’ai fréquenté alors l’aumônerie du lycée avec Laurence Bas et c’est là que j’ai eu le déclic ! Même s’il est difficile de croire en quelqu’un que l’on ne voit pas, je vois bien que Jésus rend heureux  tous ceux qui croient en Lui.

Que diriez-vous à un(e) ami(e) qui se pose la question d’être baptisé(e) ?


Eugénie :
Il suffit, même si cela n’est pas facile, d’ouvrir son cœur pour que Jésus puisse nous rencontrer. Bien sûr, et c’est cela qui n’est pas facile, il faut accepter de « s’oublier » pur Lui laisser la place.

Louise : Je lui conseillerais de rejoindre des groupes de jeunes catholiques, particulièrement pour des temps forts. Et puis surtout je lui parlerais de l’Amour dont Jésus aime chacun et chacune de nous et qu’Il demande de vivre à nous aussi.

 Bertane Poitou

 

 

OK

Agenda diocésain

Voir tous les évènements...

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet