La dernière frontière

La dernière frontière
Grey OwlSouffles
2009, 366 pages


Si nous connaissons bien Jack London, Grey Owl (« Hibou gris ») demeure un inconnu. Cet Anglais, né Archibald Belaney en 1888, s’est fait Indien par passion pour l’histoire et le devenir des premiers habitants du Nouveau Monde. A 17 ans, il quitte l’Europe pour le Grand Nord canadien. Tout à tour trappeur, guide et garde forestier, Archibald Belaney devient un amoureux fou du grand désert blanc. Converti à l’écologie, frappé par les déprédations qu’opère la civilisation sur ces espaces préservés, angoissé devant l’avenir de tribus indiennes happées par la civilisation moderne, Grey Owl destine la dernière partie de sa vie à une croisade en faveur de la préservation des solitudes glacées. A l’heure où les grands équilibres environnementaux sont en péril, Grey Owl distille des leçons de vie à méditer urgemment. Puissions-nous, alors que tant d’espèces animales sont menacées, être pris du sentiment qui le saisit lorsque, lors d’une chasse, il se retient de tirer sur un castor :
« Il me sembla que toute la nature me respectait d’avoir respecté son sanctuaire, de n’avoir pas profané cette heure bénie et parfaite » (p. 219).

OK

Agenda diocésain

Voir tous les évènements...

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet