Histoire des statues de Notre-Dame de Mont-Roland

Au moment de la Révolution, en 1792, les Bénédictins sont chassés de Mont-Roland. Les édifices sont vendus comme bien national, les pierres exploitées sont emmenées ailleurs. Il ne subsiste que quelques pans de murs, un morceau du clocher et une partie de prieuré. La Vierge de Majesté (Statue du IXe siècle) trouve sa place dans l’église de Jouhe où elle est encore aujourd’hui. Les Bénédictins ne reviendront jamais à Mont-Roland.

   

   

Le 8 décembre 1843 les Jésuites de Dole rachètent les ruines de Mont-Roland. Durant l’hiver, le P. Guillermet, jésuite, fait venir de Besançon une statue de fonte qui doit témoigner que Notre-Dame a repris possession de son domaine. « Elle est là pour dire que ce terrain est bien toujours à elle, et qu’elle attend avec patience que finissent enfin les jours de l’abandon et que les petits-fils se hâtent de venir sur les traces de leurs aïeux, comme eux attirés vers elle par ses bienfaits et son amour ». On la place sur un pan de mur encore debout, dans le cadre d’une bale cintrée. Cette statue se dresse encore aujourd’hui sur un pilier, dernier vestige de l’ancienne église, et on la connaît sous le nom de « Vierge aux abeilles ». Le 1er mai 1844, elle est bénie par le Curé de Jouhe. L’inauguration qui coïncide avec le début du mois de Marie, est volontairement discrète : elle n’a pour assistance que les enfants d’une congrégation que dirigeait le P. de Saint-Angel, ardent zélateur du culte de Notre-Dame.


C’est seulement le 25 mars 1851 que l’on commence à creuser les fondations de l’Eglise. La Bénédiction de la première pierre (architecte Alfred Ducat, de Besançon) a lieu le 24 juin 1851. En 1854, l’épidémie de choléra, interrompt les travaux. En 1857 les charpentiers posent la couverture de l’Eglise. Le 30 avril 1858 c’est l’inauguration de la grande statue de Notre-Dame au pinacle de la façade.


Le 2 août 1859 c’est la Consécration de l’église par Mgr Fillion, évêque de Saint Claude (les croix de consécration sont peintes sur les piliers). Une nouvelle statue de Marie remplace l’ancienne Vierge de Mont-Roland, demeurée à Jouhe. C’est la statue de Notre Dame de Mont-Roland telle que nous la connaissons aujourd’hui. Le grand pèlerinage annuel à Notre Dame de Mont-Roland reste fixé au 2 août.

   
OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet