Saint Désiré, évêque

Fêté le 27 juillet


Son culte a toujours été attesté à Lons le 27 juillet : ces certitudes de date et de lieu sont les deux "coordonnées " essentielles qui enracinent un saint dans la commune ecclésiale.
En outre, une précision le caractérise dans le catalogue des évêques de Besançon, qui pour cette date mérite confiance : " il acheva sa sainte vie à Lons, et c'est là qu'il repose. ".
sa place dans cette liste épiscopale permet de situer l'évènement vers 1111415.
Cette mention est le plus ancien témoignage écrit, certes indirect, d'un groupe chrétien à Lons et dans le Jura.
Même profané en 1794, le sarcophage existe toujours, dans la crypte construite au XIème siècle mais réemployant des éléments plus anciens.
L'existence d'un lieu de culte desservant un vaste territoire, la proximité de la mystérieuse "fontaine de Rome", font de cet endroit l'une des premières implantations jurassiennes connues de l’Évangile.

Extrait du " Propre du diocèse de Saint-Claude "

   
   

Vitrail de l'église Saint-Désiré à Lons-le-Saunier

   
OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet