Actualités diocésaines : toutes les actualités du Diocèse de St Claude

Avec le départ des soeurs de Saint Joseph 
c’est une page de la vie de Champagnole qui se tourne

 

Lundi 9 décembre, jour de célébration de la fête de l’Immaculée Conception, une messe d'action de grâce, présidée par Mgr Jordy a réuni champagnolais, membres des paroisses du doyenné, prêtres, familles et amis des sœurs, personnels soignants, anonymes… pour un adieu aux religieuses de la congrégation Saint Joseph.

Séquence nostalgie

A Champagnole, on a cru d’abord à une rumeur sans fondement : « Les sœurs de Saint Joseph s’en vont. Le couvent ferme ses portes ».  Mais quand la nouvelle s’est confirmée, un vent de nostalgie a soufflé. Quantité d’images se sont bousculées dans nos mémoires : la clinique avec sa maternité qui a vu naître plusieurs générations de champagnolais ; les sœurs infirmières parcourant la ville, les unes en 2CV pour assurer les soins à domicile, les autres à pied pour visiter les malades et assurer un service d’aides familiales ; les groupes de caté ou de patro envahissant bruyamment le couvent ; la cloche qui sonnait l’angélus ou les offices… et ces temps quotidiens d’eucharistie, de prière, d’adoration à la chapelle.

Oui, mais ça, bien sûr, c’était avant ! car au fil des années, la clinique a fermé, les 2CV de religieuses voilées ne subsistent plus que dans les films, le patro a disparu et les effectifs des groupes de caté se sont considérablement allégés. Mais, toujours, les rendez-vous de prière ont continué de rythmer la vie des sœurs.

Une célébration toute en simplicité et en authenticité

Toutes ces images du passé, nous les portions en nous en entrant à la chapelle, mais dès le début de la célébration, dans la diversité de nos situations : évêque, prêtres, religieuses, élus, familles, paroissiens, soignants, amis… un esprit de joyeuse fraternité s’est établi entre nous. La célébration de l’eucharistie, toute en simplicité et authenticité a été vécue par tous comme un moment fort de recueillement, de ressourcement et de communion.

L’Evangile du jour, la visite de l’ange à Marie, était un appel à la confiance : "Sois sans crainte Marie".  Chacun de nous a pu se laisser interpeller par cette parole.
-   Sois sans crainte, toi qui quittes cette maison fondée par ta congrégation, il y a plus de 160 ans
-   Sois sans crainte, toi qui as conduit l’Eglise de ce diocèse et qui es envoyé sur une autre terre
-   Sois sans crainte, toi qui prends de l’âge et perds de l’autonomie
-   Sois sans crainte, toi qui as accepté un engagement municipal, associatif, paroissial, humanitaire…

Nous connaissons la réponse de Marie à l’ange : « Je suis la servante du Seigneur ». Puissions-nous, nous aussi, nous rendre disponibles à l’action de l’Esprit en nous !

Le renouvellement des vœux d’engagement des religieuses signifiait bien cette totale disponibilité, selon leur devise "Tout à Dieu et au service du prochain."
A la fin de la célébration, les prises de paroles avaient une tonalité amicale, parfois même humoristique (on a entendu le président du Conseil Général distinguer les sœurs "piquantes" et les "priantes" et le maire évoquer avec malice ses souvenirs de gamin au caté).
Elus, responsables du diocèse, de la paroisse, conseillers auprès de la congrégation, chacun, avec ses mots a exprimé son immense gratitude pour la qualité de la présence des sœurs et le rayonnement de leurs vies données au service de Dieu et des autres.




Merci
« Je pars sereinement » a confié Sœur Marie-Odile, la supérieure, dernière à quitter Champagnole. Sa sérénité est un beau témoignage, qui nous touche, de confiance en Dieu.

Merci à vous, sœur Marie-Odile, sœur Chantal, sœur Marie-Colette qui avez partagé une dernière fois avec nous ce beau temps d’action de grâce dans la chapelle que vous nous laissez. Nous avons aussi une pensée pour vos sœurs plus âgées, Sr Anne-Marie en EHPAD à Lons et sœurs Véronique et Germaine à Vannoz qui ne pouvaient pas être présentes physiquement. Nous gardons aussi dans le cœur, les visages et les prénoms de tant de sœurs que nous avons connues et qui ont rejoint la maison du Père.
A vous toutes, mes sœurs, MERCI. Que Dieu vous garde dans la sérénité et la confiance !


Des paroissiennes

 

Date de publication : 17 décembre 2019  

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet