Actualités diocésaines : toutes les actualités du Diocèse de St Claude

Saint-Claude : une cathédrale en fête

Dimanche 30 septembre, Mgr Jordy ordonnait quatre nouveaux diacres permanents.

L’Eglise du Jura avait la joie de connaître quatre nouvelles ordinations diaconales. Yannick Dubrulle, de Saint-Claude, Xavier Mignot, de Vaux-sur-Poligny, Jean-Marie Grenot, de Serre-les-Moullières et Daniel Lacroix, de Bois d’Amont, étaient ordonnés diacres permanents par Mgr Jordy, évêque de Saint-Claude.

Photos © Clément Grenot

De gauche à droite : Xavier Mignot, Daniel Lacroix, Jean-Marie Grenot, Yannick Dubrulle

Plus de 800 personnes sont venues entourer les futurs diacres de leur amitié et de leur prière. Certains doyennés avaient affrété des bus pour rejoindre Saint-Claude. Familles, amis et collègues de travail ont voulu marquer leur affection par leur présence.

Dès l’ouverture de la célébration, la présentation des 4 candidats au diaconat permanent par le père Laurent Bongain était suivie de la question posée à leurs épouses, Blandine, Gloria, Laurence et Ghislaine : « Acceptez-vous tout ce que le diaconat apportera de nouveau dans votre couple et votre famille ? » 

"Appelés pour être signe du don de Dieu et pour servir leurs frères"

Mgr Vincent Jordy a rappelé, en s'appuyant sur les lectures de ce dimanche, que l'ordination de 4 diacres est un don, un don qui nous est fait.

"Pour conduire, éclairer l'humanité, Dieu passe par des personnes qu'il appelle et envoie en mission, apôtres, évêques, prêtres et diacres, pour rappeler sans cesse à son peuple que le Salut est un don de Dieu, que le don de la vie nous l'avons reçu."

Dons qui n'ont pas de frontière. Chacun de nous participe d'une manière ou l'autre au don de Dieu selon sa vocation. Ainsi les diacres "sont signes d'une manière particulière de Jésus serviteur : ils sont au service de la liturgie, de la Parole et de la charité".

"Vous aurez à nous rappeler la cohérence entre la Parole que nous entendons et la mise en action concrète que nous en faisons au cœur de ce monde, souligne Mgr Jordy. Vous avez une place unique, originale et précieuse comme signe de ce service de toute l'Eglise. Vivons tous notre mission comme un don de nous-même !"

Après la liturgie de la parole, vient le moment de l’ordination proprement dite :

Le temps de l’engagement
La litanie des saints
L’imposition des mains
La prière d’ordination
La vêture : les nouveaux diacres se lèvent pour être revêtus de l’étole
La remise de l’évangéliaire
Le baiser fraternel donné par l’évêque aux nouveaux diacres qui vont ensuite donner l’accolade aux diacres présents

La liturgie eucharistique s’est déroulée dans un climat de simplicité et de paix partagée autour des nouveaux diacres.

Dans leur mot de remerciements, Yannick, Jean-Marie, Daniel et Xavier ont tenu à prier pour ceux qui viennent de nous quitter avec une pensée pour André Bailly, diacre. Ils ont remercié particulièrement leurs épouses pour leur soutien. Ils ont enfin demandé la prière des chrétiens du diocèse de Saint-Claude pour que l’Esprit Saint les accompagne dans leur chemin de diacre et de service, en famille.

 Isabelle Pouget

Quel est le ministère d’un diacre permanent ?

Le diaconat permanent est un ministère qui existait dans les premiers temps de l’Eglise ; il trouve son origine dans les Actes des Apôtres. Mais très vite il a disparu au profit de l’ordre des prêtres. C’est au concile Vatican II que les évêques ont décidé de renouer avec le ministère du diaconat permanent. Cette restauration s’est faite principalement au profit des Eglises d’Occident, Europe occidentale et Etats-Unis.
Tout homme baptisé catholique, ayant passé 35 ans, et jugé digne de l’être, peut se voir conférer l’ordination diaconale. Le ministère du diacre s’exerce principalement dans deux directions : une fonction dans la liturgie de l’Eglise et l’assistance aux situations de pauvreté. S’il n’a pas de rôle de gouvernance à jouer dans une paroisse ou un doyenné, le diacre permanent peut jouer un rôle important en matière liturgique et sacramentelle. Par exemple, au cours de l’eucharistie, il lit l’Evangile et peut la commenter par l’homélie, il sert à l’autel, distribue la communion, etc. Il peut aider le curé de la paroisse en conférant le sacrement de baptême, en assistant au mariage, en célébrant des funérailles à l’église.
Mais la mission du diacre permanent ne s’arrête pas là. Dimanche, à Saint-Claude, l’évêque a remis à chacun des quatre nouveaux diacres une lettre de mission qui va bien plus loin que la seule fonction liturgique. Les diacres ont pour mission de porter l’Evangile dans la société. Le milieu dans lequel ils vont le faire font dépend de leur charisme, de leur histoire, de leur sensibilité. Un tel sera par exemple sensible au monde de l’entreprise, un autre à celui du tourisme, et ainsi de suite. Comme le rappelle le concile Vatican II (constitution Lumen Gentium), les diacres ont à se souvenir de l’avertissement de saint Polycarpe, évêque de Smyrne (IV° siècle) : « Être miséricordieux, zélés, marcher selon la vérité du Seigneur qui s’est fait le serviteur de tous. »

Pierre Compagnon

 

Auteur : Webmaster
- Date de publication : 04 octobre 2018  

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet