17 juillet - L’âge bête

Saison 16

-------------------------

L’âge bête
Pierre Boileau & Thomas Narcejac
Folio, 2016


Voici l’histoire de deux adolescents qui, un peu par jeu et un peu par bravade, se lancent dans…. Mais,  chut ! N’en disons pas davantage : au lecteur de découvrir une intrigue qui, comme à chaque fois avec Pierre Boileau et Thomas Narcejac, réservera quelque surprise. Il faut rendre justice à ce formidable duo. Quand on évoque le roman policier, des noms d’auteurs surgissent, souvent les mêmes : Agatha Christie, Georges Simenon, Maurice Leblanc, Arthur Conan Doyle… Parmi les auteurs francophones, Boileau et Narcejac semblent plutôt méconnus. Nous avons tous vu des films inspirés de leurs œuvres (par exemple le film de Clouzot,
Les diaboliques) mais sans bien savoir qui avait créé une histoire aussi noire et, oserait-on dire, aussi tordue. Si Agatha Christie est la reine du roman policier, Boileau et Narcejac en sont les princes. Les héros de leurs romans sont généralement des anonymes, les jouets d’un destin qui s’amuse avec leurs nerfs. Et si d’aventure ils échafaudent un plan machiavélique, on peut être assuré qu’un grain de sable perturbera leur idée initiale. Comme chez Simenon, les salauds sont rares. Dans cette France des années 50 et 60, théâtre de l’actionSi, chacun mène sa barque comme il peut, au gré de ses intérêts. A l’orée des vacances, alors que votre site Internet préféré va se mettre en pause, je me permets de vous délivrer ce conseil : lire du Boileau et Narcejac c’est s’assurer des heures passionnantes de lecture.

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet