Les Aigles en hiver

Les Aigles en hiver, Russie 1812
Jean-Claude Damamme
Plon, 2009, 818 pages


Très souvent, à la radio ou à la télé, on nous dit que tel coureur cycliste ou tel marathonien vient d’accomplir un exploit inouï. Et l’on cherche les superlatifs les plus rares. Quitte à passer pour un pisse-vinaigre, je dis : « Bof ! » Pourquoi ? Parce que je pense à ce qu’on fait nos aïeux en 1812. Bien sûr, il y avait la guerre, la guerre impérialiste menée par Napoléon contre la Russie du tsar Alexandre Ier. Mais, au-delà de ces considérations militaires, il y avait surtout l’incroyable prouesse accomplie par ces Français, ces Espagnols, ces Allemands et Italiens qui sont allés à pied jusqu’à Moscou. Même si nous en avions toutes les facilités, voilà un voyage que nous  n’oserions pas entreprendre en voiture. Eux, ils y sont allés à pied… avec des chaussures n’ayant ni pied droit ni pied gauche. Après leurs 30 ou 40 kilomètres accomplis dans la journée, le soir, au bivouac, les soldats devaient souvent battre la campagne pour trouver de quoi se nourrir. On est loin du sportif qui, une fois l’effort accompli, retrouve sa confortable chambre d’hôtel.
Les Aigles en hiver, c’est bien sûr un livre d’histoire mais c’est aussi le récit des incroyables souffrances vécues par ces soldats, confrontés à l’épuisement, à la faim, au froid et au fracas des batailles. J.-C. Damamme offre un récit passionnant, au plus près de la vie des sans-grades. 

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet