Pauline Bonaparte, princesse Borghèse

Pauline Bonaparte , princesse Borghèse
Florence de Baudus
Perrin, 2018, 446 pages



Ce sont généralement les hommes qui font l’histoire. Mais où sont les femmes ? Elles aussi contribuent à faire l’histoire. Loin du phénomène de mode actuel (le féminisme), il est donc juste que des historiens se penchent sur des vies de femmes qui, de près ou de loin, ont vécu l’histoire en train de se faire. C’était, bien sûr, le cas de Pauline Bonaparte, une des sœurs de qui l’on sait. C’est un portrait attachant d’une princesse que délivre Florence de Baudus. Derrière les parures, les belles robes et tout le décorum lié au Premier Empire on suit la vie d’une femme courageuse, sentimentale en proie au mal de vivre, fidèle à son célèbre frère. « Elles (les sœurs de Napoléon) peuvent pleurer pour une migraine [….] mais ne se plaindront jamais de leur sort, si tragique deviendra-t-il. » (p. 320) Qu’elles fussent célèbres ou anonymes, le livre dégage le sentiment qu’à cette époque les femmes étaient rarement maîtresses de leur destin. Princesses, elles étaient victimes des vicissitudes politiques et du jeu des alliances. 

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet