Ernest Renan

Ernest Renan
Jean-Pierre van Deth
Fayard, 2012, 604 pages


Dans l’histoire intellectuelle de la France, Ernest Renan conserve une place bien particulière. Elle tient à ses compétences multiples, de la philologie à l’histoire, mais surtout à son parcours singulier. Jeune breton ayant commencé son séminaire à Paris, il perd la foi avant de se faire ordonner prêtre puis devient, quelques années plus tard, l’une des figures de proue de l’athéisme. Toute sa vie Renan a conservé un énorme respect pour Jésus, mais un Jésus homme, pas Fils de Dieu. C’est cette voie étrange que suit  pas à pas Jean-Pierre van Deth, narrant la vie d’un homme incarnant à merveille les rêves prométhéens du XIX° siècle, un siècle qui, selon beaucoup, allait donner l’occasion à la science de tout expliquer et de détrôner les religions. Pour Renan et ses émules, la science était une religion. L’histoire des dernières décennies a amplement prouvé le contraire et c’est tant mieux. Que chacun reste dans son domaine.

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet