Bajanov révèle Staline

Bajanov révèle Staline
Boris Bajanov 
Gallimard, 1979, 301 pages


Dans la galerie des grands monstres, Staline occupe une place de choix. Nombreux sont les livres qui nous permettent d’en savoir toujours un peu plus sur le terrible Géorgien. Boris Bajanov, secrétaire de Staline au début des années 1920, n’a pas tardé à comprendre ce qu’avait de terrible le futur sanglant dictateur, raison pour laquelle il a fui l’URSS en 1928. Bajanov a connu Staline dans l’intimité et il n’est pas un aspect de sa personnalité qui lui ait échappé. C’est donc un portrait à charge qu’il dresse du futur potentat, un homme cruel, fourbe, sans scrupules, ignorant l’amitié et ainsi de suite. Preuve de la félonie de Staline : la vertouchka, ce mécanisme qu’il fait installer au Kremlin et qui lui permet d’écouter toutes les conversations téléphoniques. Inutile de dire que les techniciens baltes qui posèrent le système furent éliminés séance tenante. Le sommet du pouvoir soviétique, analysé avec soin par Bajanov, montre un panier de crabes où les rancunes sont tenaces et l’amitié rare. En montrant Staline, Bajanov révèle un être impitoyable, opportuniste et intelligent… l’intelligence du diable. Un livre indispensable pour pénétrer dans les arcanes de la dictature stalinienne. Indispensable et passionnant.

OK

Agenda diocésain

Voir tous les évènements...

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet