Rencontre avec les mouvements de la collégialité et assemblée diocésaine


Le 11 octobre 2019, les mouvements de la collégialité étaient invités par le CCFD-terre solidaire à se retrouver.  Les nouveaux statuts votés à l’assemblée générale nationale du mois de mai leur ont été présentés :

        - La composition de  l’A.G. élargie : on passe de 50 personnes à 150 avec des représentants des réseaux thématiques et 4 représentants par région.
          - La reconnaissance de la région comme espace politique avec un budget qui lui est propre.
          - La notion de territoire qui ne correspond plus obligatoirement au diocèse, mais plutôt à ce que décident les acteurs locaux, en fonction de leur projet. Reste obligatoire la nomination d’un ou d’une délégué(e) diocésain(e) chargé(e) d’assurer le lien avec l’Eglise. 

Pour notre délégation du Jura, aucune modification de fonctionnement, si ce n’est le délégué diocésain.

Puis les membres des mouvements étaient invités à réfléchir au prochain rapport d’orientation du CCFD-terre solidaire pour 2021- 2027. Parmi 9 questions, nous en avons choisi une :
 
          -Le CCFD-Terre solidaire doit-il mener des actions de transformation économique, écologique et/ou sociale, en France ?
          -Cette question, volontairement très clivante,  en a soulevé de nombreuses autres,  le but n’étant pas de convaincre les autres, mais plutôt de voir quels sont les arguments « pour » ou « contre », sur lesquels nous sommes tous d’accord, et ceux sur lesquels nous ne le sommes pas. Une démarche, appelée « controverse » particulièrement intéressante, qui permet à chacun de se positionner sans s’affronter.

 L’assemblée diocésaine du CCFD-terre solidaire a débuté avec des élections : Elue à l’unanimité, Denise Gaillard, qui assurait chaque mardi matin la permanence, fait maintenant partie du bureau.
 Après une présentation de cette démarche de controverse, que nous n’avons pas expérimentée, nous avons proposé aux membres intéressés de nous retrouver le 6 décembre, pour réfléchir à une ou deux autres questions. Puis la synthèse sera envoyée à Paris.

Photos © Anne-Marie Pernot

 Ensuite, des  sujets plus courants ont été abordés :
-La célébration des Cendres sera célébrée sur le doyenné de « la Petite Montagne »
-La formation diocésaine présentera la brochure de Carême le samedi après-midi 25 janvier à Poligny.

Enfin, aucun doyenné ne s’étant manifesté pour accueillir un partenaire, il a été décidé qu’il n’y aurait pas d’accueil sur notre diocèse en 2020.

L’assemblée diocésaine s’est terminée par des remerciements chaleureux adressés à la présidente, Martine Pernet, qui quitte le bureau après 9 années de présence.


Les bénévoles

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet