La diaconie : être là pour l’autre

Le 8 octobre dernier, les responsables diaconie-solidarité des EAP étaient invités par le Conseil diocésain de la diaconie à un temps de partage et de réflexion sur leur mission d’Eglise. Deux questions leur avaient été envoyées pour préparer cette rencontre : Comment constituer une équipe solidarité dans ma paroisse ou mon doyenné ? Comment rejoindre les personnes en fragilité et les accueillir ? Après un temps de prière pour se mettre sous la conduite de l’Esprit, les témoignages de Bernard Pirat de Cousance, de Bernard Darmet de Poligny et de Marie-France Voutquenne ont permis de découvrir la variété des situations, la richesse de ce qui se vit mais aussi parfois les difficultés et découragements rencontrés.

Les trois témoins ont en revanche tous souligné à quel point témoigner de l’amour de Dieu est un visage essentiel de l’Eglise. Dans son intervention qui a suivi, Mgr Jordy, s’appuyant à la fois sur les textes du pape François et sur ceux d’Etienne Grieu, théologien jésuite, a proposé 3 axes pour répondre aux questions posées : les fondements de l’engagement dans la diaconie, comment rejoindre les personnes en difficulté et quelques éclairages à la suite de Diaconia 2013. Partant du constat que parfois, "la solidarité peut être vécue comme un fardeau 1" une tâche sans limites et avec peu d’effets, notre évêque a insisté sur la nécessité de "trouver la dimension ressourçante de la solidarité 1" La question que l’on doit se poser est : est-ce que je trouve de la joie à faire ce que ma foi me demande de faire ? Dans un deuxième temps, il a invité à regarder ce que Jésus a fait et comment sa Parole a apporté libération et joie. Notre réflexion doit porter sur le discernement et l’invention pour imaginer des lieux où l’expérience de la rencontre puisse se faire. Dans ce domaine, comme le dit le pape François, il ne s’agit pas de faire plus mais de faire autrement, d’être là pour l’autre. Enfin, notre évêque a rappelé quelques convictions, source et fruits de Diaconia 2013.
1 Etienne Grieu

La diaconie est l’affaire de tous dans l’Eglise, elle concerne la grande communauté chrétienne pour éviter toute « spécialisation » ; nous devons la vivre en tant que chrétien, en tant que baptisé. Elle se vit à travers des gestes simples qui sont souvent déjà mis en œuvre dans nos communautés : porter la communion aux malades, créer des lieux de convivialité, inviter à des temps forts, des pèlerinages, donner leur place aux plus fragiles dans la liturgie dominicale… Un temps en petits groupes a permis aux participants de partager sur les questions, fil conducteur de la rencontre, avant une remontée pour l’ensemble des participants. Isabelle Pouget, assistante du vicaire épiscopal pour la zone de Dole a, en guise de conclusion, pris la parole pour récapituler ce qu’elle avait entendu lors de cette rencontre : mettre en œuvre la diaconie n’a rien d’abstrait, nous rencontrons des personnes, des visages ; chacun peut trouver une place au service des plus pauvres comme le disait sainte Mère Térésa ; la mission des EAP solidarité n’est pas seulement de faire mais aussi de faire savoir afin d’impliquer plus largement toute la communauté ; l’importance de la vie de prière pour que les rencontres soient de vrais échanges.  

"Tu n’as pas à te répandre mais à t’approfondir. Tu n’as pas à t’épuiser mais à être comblé"
Saint Aelred de Rielvaux – moine cistercien du XIIème siècle.  

Bertane Poitou

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet