Une semaine intense pour les responsables du festival en Suisse






C'est en Suisse, à Assens, près de Vevey, dans le canton de Vaud, que les responsables des trois compagnies de théâtre religieux burlesque se sont retrouvés pour poursuivre la préparation de FestiJoie.

Ce festival de théâtre religieux burlesque, qui aura lieu les 1er et 2 juillet 2017 à Poligny, représentera un temps fort diocésain. Il s'inscrit dans le projet pastoral, et viendra clôre la deuxième année missionnaire. C'est une nouveauté, un évènement artistique international réunissant trois compagnies francophones ... Une fête ouverte à tous, avec une grande place pour les familles et les enfants ... et bien des surprises !

Au cours de cette session de travail, l'accent a été mis sur l'organisation de la journée du samedi 1er juillet, programmation des différents spectacles, contenu du village du festival, des différentes interventions, et préparation de la messe artistique du dimanche 2 juillet.
Samedi sera consacré à la fête avec un village du festival avec différents stands festifs, animation, conférence, concert, forum, restauration, et bien sûr les spectacles, et dimanche, ce sera une messe artistique à la Collégiale de Poligny qui clôturera ces deux jours de fête  
(Le programme précis sera disponible tout prochainement...)  
Voir l'affiche

Ce qui est sûr, c'est que la joie sera au menu de ce festival, comme nous le rappelle notre pape François "La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus."






Nous avons également eu la grande joie, grâce à nos hôtes suisses, de visiter le tout nouveau musée consacré à Charlie Chaplin, maître du burlesque, à Vevey. 

C'est au cours de la soirée de rencontre avec la Cie suisse "A Fleur de Ciel" que Luc Aerens, parrain des compagnies, a remis à chacune d'elle, le trophée "Charlot de lumière".


            "A Fleur de Ciel"                          "L'Etoile"                                   "CatéCado"





Un trophée très symbolique : la statuette représente le fondateur du burlesque moderne, Charlot, qui se réchauffe à une lumière qui lui procure du bien et par son geste, on pourrait croire que c’est lui qui crée la lumière par une sorte d’imposition des mains. 





Le travail continue pour l'Etoile, tant au plan artistique, avec la répétition de la nouvelle pièce "
Coeurs  brûlants" que par l'énorme travail de logistique du festival sur le terrain. Nous aurons besoin de beaucoup, beaucoup de monde pour nous aider, et nous ferons bientôt appel à toutes les bonnes volontés, et nous savons qu'elles seront nombreuses ...

Quant à la prochaine session de travail entre les responsables francophones, elle aura lieu en février, ici dans le Jura, avec la participation de la marraine du festival, Marie-Thérèse Perriaux, que nous ne manquerons pas de vous présenter prochainement.

A très bientôt pour d'autres nouvelles ...

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet