Psaume 9A - 6 septembre 2017

"Le psalmiste vit dans l’angoisse. Il regarde autour de lui : il trouve des hommes opprimés et d’autres qui les oppriment, qui méprisent les malheureux, les pauvres. Nous pouvons trouver là une situation du retour de l’exil. Et pourtant le psalmiste rend grâce .En effet Dieu n’est jamais loin de l’homme qui souffre."

1 Du maître de choeur. Sur hautbois et harpe. Psaume. De David
2 De tout mon coeur, Seigneur, je rendrai grâce, je dirai tes innombrables merveilles ;
3 pour toi, j'exulterai, je danserai, je fêterai ton nom, Dieu Très-Haut.
4 Mes ennemis ont battu en retraite, devant ta face, ils s'écroulent et périssent.
5 Tu as plaidé mon droit et ma cause, tu as siégé, tu as jugé avec justice.
6 Tu menaces les nations, tu fais périr les méchants, à tout jamais tu effaces leur nom.
7 L'ennemi est achevé, ruiné pour toujours, tu as rasé des villes, leur souvenir a péri.
8 Mais il siège, le Seigneur, à jamais : pour juger, il affermit son trône ;
9 il juge le monde avec justice et gouverne les peuples avec droiture.
10 Qu'il soit la forteresse de l'opprimé, sa forteresse aux heures d'angoisse :
11 ils s'appuieront sur toi, ceux qui connaissent ton nom ; jamais tu n'abandonnes, Seigneur, ceux qui te cherchent.
12 Fêtez le Seigneur qui siège dans Sion, annoncez parmi les peuples ses exploits !
13 Attentif au sang versé, il se rappelle, il n'oublie pas le cri des malheureux.
14 Pitié pour moi, Seigneur, vois le mal que m'ont fait mes adversaires, * toi qui m'arraches aux portes de la mort ;
15 et je dirai tes innombrables louanges aux portes de Sion, * je danserai de joie pour ta victoire.
16 Ils sont tombés, les païens, dans la fosse qu'ils creusaient ; aux filets qu'ils ont tendus, leurs pieds se sont pris.
17 Le Seigneur s'est fait connaître : il a rendu le jugement, il prend les méchants à leur piège.
18 Que les méchants retournent chez les morts, toutes les nations qui oublient le vrai Dieu !
19 Mais le pauvre n'est pas oublié pour toujours : jamais ne périt l'espoir des malheureux.
20 Lève-toi, Seigneur : qu'un mortel ne soit pas le plus fort, que les nations soient jugées devant ta face !
21 Frappe-les d'épouvante, Seigneur : que les nations se reconnaissent mortelles !

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet