Actualités diocésaines : toutes les actualités du Diocèse de St Claude

Fête de sainte Colette
600ème anniversaire de la fondation du monastère Sainte-Claire
et de la pose de la première pierre de la collégiale Saint-Hippolyte

Même si la fête de sainte Colette est un jour dignement célébré tous les ans, cette année le 6 mars a pris une couleur particulière. En effet, cela fait 600 ans que sainte Colette a fondé le monastère des sœurs Clarisses, tandis que tout à côté du monastère, était posée la première pierre de la collégiale Saint-Hippolyte.

Lorsqu’elle arrive à Poligny, sainte Colette est touchée par la devise de la ville –A Dieu playse Poligny- qui marque bien l’enracinement de la foi dans ce lieu et dont on dit qu’elle fut l’une des raisons qui la conduisit à y fonder un monastère.

En 2015, les festivités vont être nombreuses pour célébrer ce double anniversaire. Si certaines conférences ont déjà eu lieu en février, le 6 mars marquait l’ouverture « officielle » des célébrations religieuses. 

De nombreux polinois, ainsi que des pèlerins venus du diocèse ou de plus loin, se sont donc retrouvés à la collégiale pour une messe avec les sœurs Clarisses qui pour l’occasion ont pu quitter la clôture. Le Père Maurice-Marie Quéré, curé de la paroisse, le Père Marc Baudot, vicaire épiscopal et ancien curé de Poligny, étaient entourés d’autres prêtres venus tout spécialement honorer sainte Colette et concélébrer la messe présidée par Monseigneur Vincent Jordy.

 Après les paroles d’accueil du Père Quéré et de Monsieur Dominique Bonnet, maire de Poligny, l’évêque a souligné quel don est, pour l’Eglise et plus particulièrement pour l’Eglise diocésaine, le monastère des Clarisses de Poligny.

Dans son homélie, Monseigneur Jordy a proposé une méditation à partir de la vie de sainte Colette et de sa mission de fondatrice : sainte Colette va bâtir sous l’action de l’Esprit Saint ; si elle est une fondatrice, elle sait bien que la véritable fondation de toute œuvre est Dieu lui-même ; si Colette va bâtir, elle le fait en laissant Dieu bâtir en elle et par elle ; sainte Colette nous donne une leçon spirituelle encore d’actualité aujourd’hui.

Les intentions de la prière universelle, rédigées par les sœurs Clarisses, ont invité les fidèles à prier le Seigneur pour qu’Il fasse sa demeure dans nos cœurs et à Le remercier plus particulièrement en cette année de la vie consacrée, en lien avec les religieux et les religieuses, pour notre diocèse, notre évêque et nos prêtres, la paroisse de Poligny et la famille franciscaine. N’oubliant pas que sainte Colette intercède pour les familles, les sœurs Clarisses les ont aussi confiées au Seigneur, plus spécialement les enfants malades et les couples en espérance d’enfant. Enfin, elles ont, à la suite de Colette, invité à prier pour la ville de Poligny et pour leurs bienfaiteurs qui sont pour elles « chaque jour, les mains et le cœur de Dieu ».

Les offrandes ont ensuite été apportées en procession par les personnes portant le prénom de Colette ou celui de Nicole ou encore celui de Coline.

 A l’issue de la célébration, les personnes de l’assemblée se sont retrouvées pour un temps convivial et pouvaient aussi, à l’invitation des sœurs Clarisses rejoindre le monastère pour se recueillir à la chapelle devant la châsse contenant les reliques de sainte Colette ou en contemplant la fresque couvrant le mur du chœur ou encore devant le puits, source indiquée par sainte Colette après avoir prié plusieurs jours.

D'autres photos sur le site des Clarisses 

Auteur : Bertane Poitou
- Date de publication : 10 mars 2015  

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet