Parole de notre évêque

À dire vrai, je ne sais pas bien pourquoi je rédige cet éditorial qui m’a été demandé.
En effet, personne ne pourra peut-être jamais le lire. Faute à l’imprimeur ? Non ! Faute au Maya…
Voilà qu’en effet, plus de 2000 ans après que Socrate, Platon et Aristote ont posé les bases de la réflexion raisonnable, près de 300 ans après le Discours sur la méthode de Descartes, près de 200 ans après les encyclopédistes qui se voulaient savants, qu’après tout ce cheminement d’une pensée parfois exigeante et souvent radicale, nos concitoyens sont inquiets des annonces… du calendrier Maya Il annoncerait la fin du monde pour le mois de décembre… ce qui nous prive du mois de janvier 2013.
Le plus étonnant, c’est que ce sont parfois les mêmes qui prennent les chrétiens pour des attardés, avec leurs histoires de « Petit Jésus » et de Sainte Vierge, qui plongent dans l’univers de ces supputations exotiques et sud-américaines …

Cela nous révèle une chose : décidément, la nature a horreur du vide et l’homme de la nudité… il ne peut vivre sans croire en quelque chose. Il faut vite chercher, revêtir un « prêt-à-penser », tisser un univers magique pour continuer à croire, se tricoter des idoles : Maya l’endroit, Maya l’envers …

Et si nous rappelions aux hommes de notre temps qu’il suffit de se laisser revêtir du Christ ? 

† Vincent Jordy
Évêque de Saint-Claude

 

Auteur : Mgr Vincent Jordy
- Date : 01 janvier 2013

OK

Agenda diocésain

Voir tous les évènements...

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet