Les huiles dans la célébration des sacrements

La bible évoque plusieurs usages de l’huile. Outre son usage culinaire, elle sert à soulager une douleur ou à protéger la peau. Aujourd’hui encore nous nous en servons, parfois sous forme de crèmes, pour nous protéger du soleil ou des effets du froid. L’huile a aussi cette particularité de pénétrer là où l’eau ne peut aller. Dans la prière, une onction d’huile va donc symboliser la puissance de Dieu qui est appelée à pénétrer jusqu’au cœur du croyant pour qu’il puisse se convertir. L’huile servait enfin à produire de la lumière, dans les lampes à huile, précisément. Elle symbolise alors Dieu qui éclaire les hommes, leur donne de voir ce qu’ils ont à faire pour vivre en paix et être heureux.

Les chrétiens ont continué à utiliser l’huile dans leurs célébrations en gardant, pour une bonne part, le sens qu’elle avait déjà dans la liturgie juive. L’huile dont nous nous servons dans la liturgie est bénie ou consacrée par l’évêque, au cours de la messe chrismale, souvent le mardi saint. C’est de l’huile d’olive contenant différents parfum et baumes.

On distingue l’huile des catéchumènes, l’huile sainte et le saint chrême.
En voici la présentation :

     Huile des catéchumènes
Alors qu’il arrive à la fin du temps de catéchuménat, au moment où il sera bientôt baptisé, le catéchumène peut vivre des moments de doute, d’hésitation, de trouble. La communauté prie donc avec lui et pour lui afin que Jésus le rassure, lui donne la force de renoncer à une vie qui n’est pas bonne et choisisse de le suivre en devenant enfant de Dieu.
La prière dite avant l’onction exprime bien le sens de ce geste. « Que la force du Christ vous fortifie, lui qui est le Sauveur ; qu’elle vous imprègne comme cette huile de salut dont je vous marque dans le Christ notre Seigneur, lui qui règne pour les siècles des siècles. »
Que la force du Christ vous fortifie, qu’elle vous pénètre … comme cette huile qui va pénétrer la paume de vos mains.

      Saint Chrême
Le mot « chrême » vient du même mot que « christ ». Celui qui est « christ », c’est celui qui a reçu l’onction d’huile et qui est rempli d’Esprit saint. Par exemple : David a reçu l’onction pour devenir roi, un roi selon le cœur de Dieu, rempli de l’Esprit de Dieu.
L’évêque répand du saint chrême sur un autel qui vient d’être construit. On parle alors de consécration. 
Plus couramment, le saint chrême est utilisé lors des baptêmes.

Après le baptême, celui qui baptise dit la prière suivante : « Le Dieu tout puissant, Père de Jésus, le Christ, notre Seigneur, vous a fait renaître de l’eau et de l’Esprit saint et vous a donné le pardon de tous vos péchés. Il vous marque de l’huile du salut afin que vous demeuriez membre du Christ prêtre, prophète et roi pour la vie éternelle. » Toute l’assemblée prie pour que le nouveau baptisé reste uni à Jésus et forme avec les autres baptisés le « corps du Christ », l’Eglise. Et que lui-même soit « temple de l’Esprit » un chrétien.

Lors des confirmations.
La chrismation est précédée d’une prière où il est demandé : « Comme tu (Dieu) l’as promis, répands maintenant sur eux ton Esprit Saint ; donne-leur en plénitude la force de l’Esprit qui reposait sur ton fils Jésus, … » Puis l’onction est faite sur chaque confirmand en disant : « Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu. » Le lien entre cette prière, ce geste et le don de l’Esprit aux apôtres à la pentecôte est facile à faire : les confirmands reçoivent l’Esprit saint pour devenir missionnaires comme les apôtres après la pentecôte.
Avec l’imposition des mains, le saint chrême est le geste de la confirmation qui signifie le don de l’Esprit saint accordé aux confirmands. 

Lors des ordinations.
Après l’imposition des mains, l’ordonné se présente devant l’évêque qui lui fait une onction de saint-chrême dans les paumes des mains en disant : « Que le Seigneur Jésus Christ, lui que le Père a consacré par l'Esprit Saint et rempli de puissance, vous fortifie pour sanctifier le peuple chrétien et pour offrir à Dieu le sacrifice eucharistique. » Cette prière fait directement appel au Christ, rempli de l’Esprit Saint. C’est au Christ qu’est demandé de communiquer son Esprit au nouveau prêtre pour qu’il soit fortifié ; désormais il va agir « au nom du Christ ». Ce geste rappelle la promesse qui traverse toute la bible : quand Dieu appelle quelqu’un à une mission, il lui donne la force l’accomplir. Ceci est résumé dans la parole de l’ange après qu’il ait demandé à Marie de devenir la mère du sauveur : Rien n’est impossible à Dieu.
C’est dans la foi que le prêtre agit, au service de la foi des croyants.

      Huile sainte
Cette huile est utilisée pour l’onction des malades. Cet usage est déjà attesté dans la lettre de st Jacques : « L’un de vous se porte mal ? Qu’il prie. Un autre va bien ? Qu’il chante le Seigneur. L’un de vous est malade ? Qu’il appelle les Anciens en fonction dans l’Église : ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade : le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon. » Jc 5, 13 - 15
Autrement dit, l’onction des malades est un sacrement par lequel le Christ communique sa force au malade, pour lutter contre la douleur, contre la tentation du doute ou le sentiment d’abandon de Dieu. Le Seigneur le relève, comme Jésus s’est levé d’entre les morts au matin de Pâques.
Pour le malade qui lutte contre la maladie ou pour celui qui sent venir le moment de sa mort l’onction des malades est l’expression de la douceur et de la proximité de Jésus qui s’est approché, qui a accueilli les malades et les a guéris. Recevoir le sacrement de cette proximité de Jésus, par la présence du prêtre qui agit en son nom et par l’onction sur le front et sur les mains est source de réconfort, d’apaisement. Pour le malade et pour les proches.
Ceux qui participent à la célébration de ce sacrement en font l’expérience.

 Raymond Monnoyeur

 

OK
OK

Annuaire diocésain MouvementsHoraires des messes

La reproduction totale ou partielle de ce site internet est formellement interdite, sur quelque support que ce soit, sans notre accord express - Tous droits réservés 2014 - Réalisation : Elfinet